Top 10 des aliments pour enfants scannés dans Yuka, l’app pour mieux manger

App et realite

Cekoi Yuka ?

Tu te méfies des produits alimentaires transformés du supermarché ? Tu n’as peut-être pas tort. Est-ce qu’ils ne contiennent pas trop de sel, de sucre, de graisses saturées ? C’est quoi la « graisse saturée » d’ailleurs ? De la graisse grasse ? Et ces additifs variés, quelle est leur toxicité ?

 

Heureusement, Yuka est là pour t’aider. Plus besoin d’un double diplôme nutrition-chimie pour décrypter l’étiquette de ton paquet de chips. Tu scannes le code barre d’un aliment dans l’application, et tu obtiens – si ça capte dans le magasin – le détail de sa composition, avec un avis sur chaque ingrédient, et une note globale du produit. « Médiocre » ou « mauvais » ? À toi de prendre tes responsabilités. Parfois, l’application te recommande même des alternatives mieux notées.

Alors, comme 2 millions d’utilisateurs conquis, installe Yuka pour t’assurer que tu nourris à peu près sainement ta famille, sans aller jusqu’à cuisiner toi-même chaque goûter à partir de farine localement cultivée et moulinée.

Les 10 aliments pour enfants les plus scannés sur Yuka

On a eu envie d’en savoir un peu plus sur la manière dont les parents utilisaient l’application. Et Julie de Yuka eu la gentillesse de partager avec nous le top 10 des aliments pour enfants* les plus souvent scannés dans l’application. Voici la liste, on en parle après :

  1. Eau de source Cristaline 🌊
  2. Prince goût chocolat au blé complet 🤴
  3. Nutella 🌰
  4. Coca Cola 🎅
  5. Biscuit lait chocolat – Gerblé 🍪
  6. Pain 100% mie – Harrys 🍞
  7. Pains au lait – Pasquier 🥖
  8. Poudre Cacaotée – Nesquik 🐰
  9. Pâte à tartiner chocolat et noisette – Nocciolata 🌰
  10. Pâte à tartiner chocolat et noisette – Jardin Bio 🌰

*Pour enfant = susceptibles de faire partie de l’alimentation d’enfants de 3-12 ans

2 grandes raisons de scanner

Ce qui ressort de ce top 10, outre le fait que ça occupe de scanner les produits sur la table du petit déjeuner, c’est que les utilisateurs font appel à  Yuka pour répondre à 2 catégories de questions :

1. À quel point ce produit notoirement pas très bon pour la santé est-il mauvais ?

Tu t’attends à quoi en scannant une cannette de Coca ? Tu penses que l’application va te féliciter et te recommander d’en boire 2 litres par jour ? Bien sûr que non. 0/100. Alerte rouge.

Et le Nesquik ? Bam. 0/100. Circulez.

Et le Nutella ? Pas si mal le Nutella en fait. On en reparlera plus bas.

2. Est-ce que ce produit présenté comme sain tient sa promesse ?

« Au blé complet », c’est bien non ? Complètement des bonnes choses. Alors, les biscuits Prince au blé complet, ça donne quoi ? Et bien 5/100. Trop de sucre et des additifs dont il est apparemment recommandé de se passer.

L’eau de source Cristaline, elle, n’a aucun vice caché. C’est juste de l’eau. Pas de sel, de sucre, de graisses ou d’additifs. 100/100.

Et les biscuits Gerblé ? C’est bio et il y a marqué « Vitalité ». C’est forcément bon pour la santé. Ce n’est pas mal, mais un peu trop calorique et sucré quand même, donc 39/100. Pour tes enfants qui courent au parc toute la journée ? Ok. Pour toi et ton régime ? Bof.

Le choc des pâtes à tartiner

Manifestement, les utilisateurs de Yuka n’ont pas l’intention d’abandonner la pâte à tartiner. Mais ils s’interrogent sur le meilleur choix entre l’original et ses alternatives variées.

Alors voici le score Yuka des 3 pâtes à tartiner les plus scannées :

Nutella Vs Nocciolata Vs Jardin Bio. Alternatives : Newtree et Gerblé
Personne ne se détache clairement parmi les favoris. Mais d’excellentes alternatives existent !

Bien manger, un jeu d’enfant

Jusqu’à au moins 3 ans, les enfants n’ont que de rares avis tranchés sur ce qu’ils veulent manger. Parfois ils ne veulent PAS manger ce que tu leur proposes. Et de temps en temps ils redemandent un aliment auquel tu les as habitué. Mais comme ils sont encore dans la découverte régulière de nouveaux aliments, tu peux assez facilement sélectionner ce que tu veux leur donner (avec l’aide de Yuka), et leur présenter comme le truc tendance du moment.

Les galettes de riz ? La Pat’ Patrouille en mange à chaque épisode !

Mais il y a forcément un moment où il va falloir justifier pourquoi un morceau de chocolat sur du pain est meilleur pour la santé qu’une boîte de BN. Et pourquoi, non, on ne peut pas manger un paquet de fraise Tagada pour le dîner.

 

Yuka sera alors utile pour mettre en place de bonnes habitudes (ou corriger des habitudes discutables). L’action de scanner le code barre est fun. La présentation des résultats est visuelle et claire (des produits « mauvais » avec un feu rouge, ça ne donne pas faim). Ainsi au petit déjeuner, au goûter, pendant les courses, toute la famille peut s’amuser avec l’objectif « tout vert dans Yuka », et débattre des quelques écarts à s’autoriser.

S’informer pour faire bouger les choses

On le voit avec l’exemple du Nutella : les alternatives les plus saines d’une catégorie populaire gagnent énormément en visibilité dans une application comme Yuka.

Plus les consommateurs seront nombreux à prendre (et surtout modifier) leur décision d’achat en fonction des critères nutritionnels objectifs des produits, plus les industriels seront incités à ne pas « seulement » distribuer le produit le plus populaire, mais aussi à devenir et rester l’option la plus saine de leur catégorie.

Crédit photo : ninouna13