Les hommes qui s’occupent des enfants sont sexy

Quoi de plus sexy qu’un type mal rasé, qui n’a pas dormi correctement depuis plusieurs semaines, et dont les vêtements sont maculés de tâches douteuses ? Rien. C’est le top. À condition bien sûr qu’une poussette/un porte-bébé et l’enfant qui va avec viennent compléter cette panoplie du parfait père impliqué.

Thomas Shelby des Peaky Blinders peut-il être encore plus sexy ? Oui.

C’est prouvé, l’engagement paternel (avéré ou potentiel) augmente l’attractivité des hommes. Et ce de la part de 2 publics au moins :

1. Les femmes célibataires

Le coup de la poussette

Plaçons un homme en terrasse d’un café, à proximité immédiate d’une jeune femme. Faisons venir à la rencontre de l’homme une mère de sa connaissance (sa soeur par exemple) et un bébé. Testons 2 scénarios. Dans le premier scénario, l’homme passe un moment à interagir avec l’enfant, pose des questions sur lui. Dans le second scénario, l’homme ne prête pas attention à l’enfant. Quel scénario offre à l’homme la meilleure chance d’obtenir le numéro de téléphone de la jeune femme ?

L’expérience a vraiment eu lieu. Résultat, après avoir vu l’homme jouer avec le bébé, 40% des jeunes femmes sollicitées ont accepté de donner leur numéro de téléphone. Quand il n’a pas manifesté d’intérêt pour le bébé, seules 12% des jeunes femmes lui ont donné leur numéro. Il semble donc que les femmes sont attirées, au au moins rassurées, par les hommes qui démontrent leur motivation à prendre soin d’un enfant (ça marche aussi avec les chiens).

Voilà qui pourrait convaincre ton pote célibataire de venir boire des cafés avec toi et ton bébé (ou ton chien). Qu’il se dépêche. Plus le stéréotype du père détaché et maladroit va s’affaiblir, moins le plan « regarde comme je sais parler à un bébé » lui permettra de se différencier.

Bonus de sex-appeal pour les papas de beaux bébés

Un chercheur a eu en 2015 l’idée saugrenue d’un nouveau genre de concours de beauté : une sorte de mister « papa & son bébé » truqué. Il a demandé à un panel de femmes de juger la beauté d’une quarantaine d’hommes sur la base d’une unique photo, à laquelle était associée une photo de « leur » bébé.

Sauf qu’il s’agissait de photos d’hommes et de bébés pas du tout apparentés, dont le chercheur avait précédemment fait estimer la beauté par un autre panel de femmes. Il a ainsi pu tester toutes sorte de configurations papas/bébés.

Conclusion : un beau bébé améliore la beauté perçue de tous les papas, qu’ils soient beaux ou moches à la base. Encore plus s’ils sont moches à la base.

Or, il est bien connu que tous les bébés sont beaux. Surtout les tiens. Surtout les miens.

Donc tous les hommes deviennent plus beaux en devenant papa. Cqfd.

2. Leur conjointe et co-parent

Les hommes impliqués dans les tâches parentales (soit la majorité des pères de la génération Y) ont parfois droit à cette sentence anxiogène : « Attention tout de même à ne pas perdre ta virilité. Les femmes ont besoin d’un homme. » Donc voir un homme changer des couches, aller chez le pédiatre ou donner à manger à un enfant dégraderait le fantasme viril de sa compagne ? Mince alors. En même temps ces activités ne font pas non plus partie des incontournables de la sensualité féminine. Ne pourrait-on pas simplement essayer de dissocier nos élans charnels et nos obligations domestiques ?

Une étude publiée en 2012 par le New York Time avait jeté un pavé dans la mare aux canards : on y constatait que les couples qui partageaient le plus équitablement les tâches domestiques étaient aussi ceux qui avaient les rapports sexuels les moins fréquents. Les auteurs de l’étude en concluait que le balai et le biberon étaient, dans la main des hommes, des tue-l’amour.

Madame est servie
Quid de Tony Micelli ?

Heureusement, une étude plus récente apporte un éclairage optimiste du rapport cul/balais chez la nouvelle génération de parents. L’étude précédente se basait sur des sondages menés en 1996 auprès de couples de baby-boomers et génération X. La plus récente analyse des témoignages collectés en 2006 (génération Y et jeunes X) et conclut que les couples qui partagent équitablement les tâches domestiques partagent aussi la vie sexuelle la plus active et satisfaisante.

Les temps changent, et les homme impliqués dans les tâches domestiques et parentales sont désormais ceux qui ont le plus de chance de maintenir la flamme du désir dans leur foyer. « Fais chauffer l’huile de massage chérie, les enfants sont bientôt couchés. »

👉Tag sur Instagram un papa « so sexy » quand il change les couches (auto-tag tout à fait toléré)

Photo : Hannah Nelson