Un enfant peut-il t’aider à cuisiner ? Guide par âge des tâches à confier à ton commis junior

« Dis papa, c’est quoi cette bouteille de lait ? »

« C’est pour ta purée de midi ! D’ailleurs, cher enfant, papa et maman font de gros efforts en cuisine pour que tu manges frais et bio à (presque) tous les repas. Il est peut-être temps que tu mettes aussi la main à la pâte, non ? »

Bonne idée. D’autant que, en plus de (peut-être) simplifier (un peu) la tâche du parent cuisinier, cela présente des bénéfices variés :

  • L’autonomie est au centre de toutes les méthodes pédagogiques de pointe. Est-ce qu’il y a un degré d’autonomie supérieur à « savoir se préparer à manger » ? Un certain nombre d’adultes n’y sont même pas encore.
  • Les techniques culinaires peuvent aussi être considérées comme des jeux d’éveil psychomoteur, exigeant concentration et habileté. Attention, cela ne signifie pas qu’il faut faire un tennis avec ce citron et deux poêles à frire.
  • Peut-être même que, en ayant connaissance des coulisses de leur purée, tes enfants aurait plus de plaisir à la manger. Ce n’est plus une bouillie informe qui leur sera servie, mais le résultat d’une chimie dont ils auront pratiqué les secrets.
Extrait de « Martine fais la cuisine », et non pas de « Martine tient un laboratoire clandestin »

Reste à savoir quoi leur faire faire ! Pour t’éviter une erreur de dosage dans les tâches culinaires confiées à tes enfants, voici une synthèse par tranche d’âge des recommandations de Casey Seidenberg, experte en nutrition ET en éducation.

De 0 à 2 ans : des spectateurs impliqués

À cet âge là, mieux vaut toucher avec ses grands yeux curieux qu’avec ses petits doigts maladroits. On installe donc l’enfant à un poste d’observation sécurisé, par terre ou sur sa chaise haute, à bonne distance de tout ce qui peut brûler ou couper. Il peut jouer avec des ustensiles robustes et sans danger, comme des couverts en bois, ou des tupperwares.

De 2 à 3 ans : l’initiation culinaire

Avant de mettre la main à la pâte, apprends à tes enfants à systématiquement se laver les mains. La base de l’hygiène culinaire. Prévois un tabouret stable sur lequel ils pourront se tenir debout pour travailler sur le plan de travail ou dans l’évier. Prévois aussi de ne pas te formaliser s’il en met partout. L’enfant n’est pas suffisamment coordonné pour avoir fait exprès d’étaler ces morceaux de banane tout autour de l’évier.

Tâches appropriées

  • Nettoyer des ingrédients
  • Apporter des ingrédients
  • Donner un coup de chiffon sur le plan de travail
  • Jeter les déchets à la poubelle
  • Essorer la salade (passion du tourne salade !)
  • Déchirer des feuilles de salade
  • Casser un brocoli ou un chou-fleur en petits morceaux
  • Étaler du beurre, avec un couteau non tranchant
  • Casser un oeuf, avec ton aide
  • Fouetter une préparation, avec ton aide
  • Pétrir de la pâte

Idées de recette

Les pâtes sucrées qui passent au four tendent à produire beaucoup de joie. Quoi de mieux en effet que de mélanger de bons ingrédients (que l’on a le droit de goûter avec son doigt), de mettre au four et de patienter avant de pouvoir enfin déguster un délicieux gâteau au chocolat/cookie/cake ?

L'avis/la vie d'Anne-Sophie, auteur culinaire et maman
« Ma fille de 3 ans adore cuisiner avec moi mais elle veut tout faire toute seule, tout en se lassant vite ! J’opte donc pour des recettes simples et je pèse et prépare tous les ingrédients avant de commencer. Quand elle arrive, elle n’a plus qu’à enfiler son tablier et à tout mélanger. Il suffit ensuite de s’adapter aux nouvelles compétences que les enfants acquièrent au fil du temps. Je pèse encore le beurre, mais c’est maintenant elle qui le coupe avec un couteau en plastique. Et depuis qu’elle maîtrise la casse des œufs, malheur à moi si je les lui présente battus... Si elle abandonne la recette en court de route, je n’insiste pas. Elle n'en sera pas moins contente à la dégustation d’avoir fait son gâteau "toute seule" ! »
 
Tu peux retrouver Anne-sophie sur son blog Fashion Cooking et sur Instagram.

 

De 4 à 6 ans : on passe aux choses sérieuses (mais pas dangereuses)

Il est temps d’apprendre à utiliser de vrais ustensiles de cuisines. Mais mieux vaut rester à bonne distance des températures brûlantes des plaques de cuisson et du four.

Tâches appropriées

  • Mélanger les ingrédients d’une salade
  • Peler des patates cuites, des clémentines ou des oeufs durs
  • Presser des oranges ou des citrons
  • Écraser des fruits ou des légumes cuits (ou des bananes crues)
  • Couper des herbes au ciseau
  • Beurrer un plat
  • Mesurer des quantités, avec ton aide
  • Utiliser le mixer, avec ton aide
  • Mettre la table
  • Remplir le lave-vaisselle, mettre une pastille et le mettre en route

Idées de recette

Les cookies et les gâteaux, ça marche toujours. Mais si tu veux éviter l’overdose de sucre, vous pouvez aussi vous orienter vers des recettes à base de mélange sans cuisson comme un guacamole, un tzatziki, un granola ou des salades variées.

De 7 à 77 ans : on en apprend tous les jours

Chaque enfant (et adulte) a son degré de « raison », d’habilité et d’intérêt pour les tâches culinaires. À toi d’ajuster les responsabilités confiées à ton commis miniature selon ta propre estimation de son niveau.

Tâches à découvrir, du plus accessible au plus délicat

  • Utiliser des ustensiles coupants comme l’économe
  • Servir des portions d’un plat très chaud (gratin, soupe, etc.)
  • Utiliser le cuiseur-vapeur
  • Utiliser le mixer
  • Utiliser les plaques de cuisson, en commençant par des plats sans ébullition, comme les oeufs brouillés
  • Utiliser le four, en commençant par des petits ingrédients placés sur un papier de cuisson
  • Faire une liste de courses à partir de la recette
  • S’initier au maniement des couteaux de cuisine
  • Comprendre les principes de la sécurité alimentaire

Où trouver des idées de recette ?

Quel superbe véhicule d’exploration que la cuisine ! On peut voyager à travers les pays et les continent. On peut sonder le passé, et le futur. On peut étudier la physique, la chimie, la biologie… Alors par où commencer ?

N’hésite pas à partir au hasard. Il y a bien quelques livres de recette qui traînent chez toi, ou à la bibliothèque. Feuilletez-le ensemble et lancez-vous quand quelque chose vous inspire (dans la limite de vos compétences cumulées).

Pense à fouiller dans ton bagage gastronomique familial. Partage ta recette préférée (les pâtes au gruyère ? oui, c’est une recette). Souviens toi des plats qui ont marqué ton enfance, et arrange toi pour en dépister les recettes. Un grand-parent, un oncle ou une tante sera sans doute très heureux de transmettre ce savoir !

Tu peux aussi poser venir poser tes questions et partager tes idées de recette ou de livres adaptés dans le groupe Facebook du Paternel.

Crédit photo : Hannah Tasker

Marre des vieilles comptines !

Viens kiffer KIDZ FIRST sur ta plateforme de streaming préférée ! (Et n’oublie pas de t’abonner pour retrouver la chaîne lors de ton prochain road trip).

👉 KIDZ FIRST sur Spotify

👉 KIDZ FIRST sur Youtube Music

👉 KIDZ FIRST sur Apple Music