« Couple qui picole, mariage qui colle » ?

Mariage champagne sur un ordinateur bureau

Ou « Couple qui s’abstient, mariage qui tient » ?

Une étude menée en 2013 sur 20 000 couples norvégiens mariés apporte des conclusions bienvenues à l’éternelle question : « On commande deux mojitos de plus, ou on divorce ? ».

Accueillir un ou plusieurs bébés, ça pèse sur le couple. Quand deux zombies se rentrent dedans, ils n’hésitent pas à se manger le cerveau mutuellement.

Il faut savoir se ressourcer et prendre du recul, ensemble. En trinquant avec deux verres de votre alcool préféré ?

L’abus d’alcool est mauvais pour la santé, du mariage aussi

L’étude pointe que l’abus d’alcool par l’un des conjoints augmente considérablement le risque de séparation du couple. On s’en serait douté. Surtout que les norvégiens sont connus pour ne pas y aller avec le dos du verre à shot quand il s’agit d’abuser sur l’alcool.

Plus surprenant : si les deux conjoints ont une consommation d’alcool excessive, le risque de séparation n’est pas encore plus important, au contraire. Pour qu’un mariage dure, mieux vaut donc deux ivrognes qu’un(e) seul(e).

Sans même aborder ici les conséquences néfastes de l’abus d’alcool sur le bien-être des enfants et la santé des conjoints, les couples confrontés à une consommation d’alcool excessive restent en queue de peloton de la durabilité.

Qui se ressemblent reste assemblés, plus longtemps

Les champions de la durabilité sont les couples à consommation d’alcool concordante et non abusive. Ceux qui boivent tous les deux avec modération, et ceux qui ne boivent pas, ni l’un ni l’autre.

Tu étais sur le point de déboucher une bonne bouteille de vin rouge pour fêter la première dent de ton enfant, enfin sortie, après 5 longues nuits ?

  1. Ta femme a déjà sorti les verres et de quoi grignoter : tchin-tchin ! N’oubliez que vous pouvez la reboucher, et la conserver jusqu’à 3 jours.
  2. Elle est partie se coucher ? C’est toi qui vois. Tu préfères boire un petit verre tout seul ou maintenir ton couple dans le bon groupe statistique ? Oui, c’est compliqué comme question. Surtout quand on n’a pas dormi depuis 5 jours.

Pour durer, il faut s’influencer

L’étude ne dit pas si c’est la bouteille partagée (avec modération) qui fait le mariage prolongé ou l’inverse.

En vieillissant, en devenant parent, on change. On se découvre des passions. On peut être tenté par des excès. Alors :

  • Prends le temps de partager tes nouveaux hobbies
  • Sois ouvert à ce qui fait vibrer l’autre
  • Soyez attentifs ensemble à repérer et modérer les abus potentiels

C’est peut-être la recette des couples qui durent. Au passage, vous obtiendrez certainement une « consommation d’alcool concordante et non abusive » !

 

Sur Facebook, tagge des amis ayant une consommation d’alcool concordante, abusive ou non.

Crédit photo : lapausephoto3431