5 sujets de conversation « paternels » pour tes prochains mariages

Depuis le mois de juin, la saison des mariages bat son plein. Ton costard d’été préféré commence à montrer des signes de fatigues. Trop de rocks endiablés avec des grands-mères, peut-être. Mais il faut bien les remercier de s’occuper si vaillamment de leurs petits-enfants.

Surtout, ton stock de sujets de conversation s’épuise dangereusement. Bloqué dans un groupe de semi-inconnus au cocktail ou au dîner, tu vas finir par t’ennuyer toi-même à force de « et donc, tu fais quoi dans la vie ? » et autre « en fait l’expression c’est : mariage PLUS vieux, mariage heureux ».

Voici donc 5 statistiques méconnues (voire exclusives) sur les hommes et le mariage, pour lancer à ta table des débats passionnés (sûrement) et passionnants (éventuellement).

1. L’implication des hommes dans la préparation du mariage n’a pas progressé ces 10 dernières années

On le sait : la nouvelle génération de pères aspire à une plus grande implication dans le soin et l’éducation des enfants. On pourrait penser que cet élan se vérifie aussi dans d’autres domaines liés au couple. Comme l’organisation du mariage par exemple ?

Le site Zankyou propose depuis 2009 divers outils d’aide à l’organisation du mariage (site de mariage, liste de mariage, etc.). Ils sont donc bien placés pour mesurer une éventuelle évolution de la répartition femme/homme des tâches de planification maritale.

Ils ont bien voulu analyser pour nous l’évolution de la création de comptes par des hommes ou des femmes depuis 2009. Résultat : chou blanc. La part de création de comptes Zankyou par des hommes est restée stable, en dessous de 30%, de 2009 à 2018.

Particulièrement utile quand : le marié n’a pas l’air de savoir ce qui se passe – le discours des témoins est bâclé

La conversation peut dévier vers : les sacrifices de carrière des mères – l’évolution du congé paternité

2. Le mariage (comme la paternité), fait grossir les hommes

Tu as peut-être déjà entendu parler du « dad bod ». C’est la morphologie bras musclé (« j’ai porté des tonnes de bébés ») et ventre rebondi (« je mange ce que je trouve, et je ne fais plus de sport »). Il paraît que de plus en plus de femmes trouvent ça sexy.

La prise de poids liée à la paternité a été confirmée (et expliquée) par une étude de 2018. Mais une autre étude de 2017 a aussi mis en lumière que, sans nécessaire corrélation avec le fait de devenir père, les hommes mariés étaient en moyenne plus enrobés que les hommes non mariés. Cela s’expliquerait par la sortie du « marché de la rencontre ». « Plus besoin d’abdos en béton pour matcher sur Tinder, je peux reprendre du dessert ».

Particulièrement utile quand : le marié semble avoir perdu beaucoup de poids pour rentrer dans sa jaquette – le cocktail/dîner est particulièrement savoureux

La conversation peut dévier vers : la grossophobie – la tyrannie du paraître sur Instagram – le running

3. En France, la mariée est plus âgée que le marié dans 1 mariage sur 4

Ce sont les statistiques de 2017 de l’INSEE qui nous l’apprennent. 25% des mariages femme/homme unissent une femme plus âgée à un homme plus jeune. 2 mariages sur 3 concernent un homme plus âgé et une femme plus jeune. Et les époux ont le même âge dans seulement 11% des cas de mariages entre homme et femme.

« Dans le cas des mariages entre personnes de même sexe, les écarts d’âge sont en moyenne plus élevés pour les mariages entre hommes qu’entre femmes » précise l’étude.

Particulièrement utile quand : le marié est plus jeune – les mariés ont le même âge

La conversation peut dévier vers : Macron

4. Plus le budget bague+mariage est élevé, moins le couple a de chance de durer

« Les diamants sont éternels » dit la publicité. Mais la taille de la bagouze de fiançailles n’est pas proportionnelle à la durabilité du couple. Au contraire : une étude menée en 2014 sur 3 000 américains constate qu’au-delà d’un certain montant (2 000 dollars pour la bague et 20 000 dollars pour le mariage) l’augmentation du budget mariage est directement corrélée à une augmentation du risque de divorce.

Particulièrement utile quand : le mariage est cheap – la bague de la mariée est énorme

La conversation peut dévier vers : les héritages – les écoles Montessori qui coûtent un bras

5. En France, 60% des enfants naissent hors mariage 🥇🇪🇺

La France n’est pas que championne du Monde de football. Nous sommes également d’après l’INSEE champions d’Europe de la naissance hors mariage.

Jusqu’aux années 70, ce taux était resté stable aux alentours de 10%. À cette période, un certain nombres de lois ont fait disparaître la notion d’enfant « illégitime » en garantissant l’égalité des droits des enfants nés de parents mariés ou pas. Depuis, la procréation hors mariage n’a cessé de gagner en popularité.

Particulièrement utile quand : les mariés ont des enfants – tu es venu avec tes enfants et tu n’es pas marié

La conversation peut dévier vers : la PMA pour toutesle respect des choix éducatifs de chacun

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Paternel (@lepaternel) le

Photo : Slobodan Josic

Marre des vieilles comptines !

Viens kiffer KIDZ FIRST sur ta plateforme de streaming préférée ! (Et n’oublie pas de t’abonner pour retrouver la chaîne lors de ton prochain road trip).

👉 KIDZ FIRST sur Spotify

👉 KIDZ FIRST sur Youtube Music

👉 KIDZ FIRST sur Apple Music